VOTE | 205 fans

Zachary Quinto - Collider

 

Voici la traduction de l'interview donnée par Zachary Quinto à Christina Radish de The Collider, le 18 novembre 2012.

L'acteur y parle de son personnage, de son rôle dans la saison 2 d'American Horror Story ainsi que de son possible retour pour la saison 3­­­

 

>Lire l' interview originale en anglais

 

 

 

Située en 1964, la série dramatique American Horror Story: Asylum entraîne le spectateur à Briarcliff, un asile pour les criminels aliénés, géré d' une main de fer par Sœur Jude ( Jessica Lange ), une nonne au passé trouble. Au coeur de cet asile, le danger rôde à chaque coin, que ce soit un médecin qui aime à la torture, des créatures de chair mangeant dans la forêt, des expérimentations hasardeuses ou un tueur en série… personne n'est en sécurité. Ses co-créateurs sont Ryan Murphy et Brad Falchuk , la série met également en vedette Evan Peters , Sarah Paulson , Lily Rabe , Zachary Quinto , James Cromwell , Joseph Fiennes , Lizzie Brocheré et Chloe Sevigny .

Cette interview évoque la grande révélation de la fin de saison, l'acteur Zachary Quinto y parle de la manière dont il a appris l’évolution de son personnage, la réaction des fans, comment il s'est préparé pour le tournage des scènes de thérapie par aversion, l’investissement que demande cette série, sa manière de se mettre dans son personnage, ses critères pour définir un bon film d’horreur et son envie ou non de revenir dans la saison 3 d' AHS. Il a également parlé de ses autres projets ou envie, il aimerait passer derrière la caméra. Avant de continuer vous devez être conscient qu'il y a des spoilers

 

Question: Quand avez-vous su que le docteur Thredson était Bloody Face?

Zachary Quinto:   Je savais dès le début. J’ai construit mon personnage en connaissance de cause. Il m’a fallu créer un personnage en qui les gens ont confiance, il est la voix de la raison et du bon sens dans ce monde chaotique. C’était très excitant de savoir ce que mon personnage cachait, il se dévoile peu à peu et il cache encore des choses...

Vous avez aussi joué un méchant sur Heroes, en quoi ce rôle est différent de Sylar? Craignez vous que l’on compare ces deux personnages?

QUINTO:  Ce n’est jamais facile de rejouer un personnage qui soit dans le même registre qu’un précédent rôle. Mais il y a aussi quelques avantages, quelques ficelles pour mieux appréhender le personnage. Avec Heroes, Sylar a été construit avant même que je sois jamais attaché à lui. Il y avait huit épisodes d'anticipation auxquels je n’ai pas participé. Je découvrais le personnage au fur et à mesure. Donc, pour moi, c'était vraiment excitant d’évoluer avec le personnage, suivre les révélations, de lire le script et de me dire “ah oui c’est une bonne idée!”. Je me suis surtout concentré sur l’évolution de mon personnage et ses relations avec les autres plutôt que sur ses supers pouvoirs. Je me suis familiarisé avec ce personnage que j’ai joué pendant 6 ans. Ceci a été un vrai investissement personnel, et c’est une merveilleuse aventure que j’ai vécu.

Qu’avez vous pensé de la scène de thérapie par aversion… cette technique semble horrible, mais il y a encore des personnes qui travaillent dessus.

QUINTO: C’est une scène qui fait énormément réfléchir, les mentalités et les techniques ont évolué avec le temps, aussi troublantes soient elles. Je pense que c'était un pari énorme de vouloir aborder ce sujet dans la série. Il y a eu tellement de progrès accomplis, mais il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine. Je pense que c'est toujours une bonne chose qu'en tant qu'acteur, notre travail conduise à une réflexion sur des sujets de société. Je pense que cet épisode, comme de nombreux autres, a été très bien réalisé. C’est un plaisir de faire partie de cette aventure. 

Pensez-vous que le Dr Thredson a effectivement essayé d'aider avec cette thérapie par aversion, ou était-ce juste une sorte de test?

QUINTO: Je pense que c'était un test. Un grand nombre de ses actions étaient motivées par des arrières pensées. Je pense qu'il essayait de gagner la confiance de Lana pour se rapprocher d’elle. Je pense qu'il a sans aucun doute essayé de lui montrer qu'il pouvait être là pour elle et qu'elle pouvait compter sur lui, même à travers quelque chose d'aussi laid et aussi brutal que cette thérapie. A notre époque ceci nous semble barbare,  mais avant l'homosexualité était considérée comme une maladie qui pouvait être traitée médicalement ou psychologiquement. C’est dans ce but que la thérapie par aversion a été mise en place. Si jamais la technique ne montre pas de résultat, il essaye d’une autre manière de la faire sortir, de lui laisser penser qu’elle est guérie, qu’il lui fait confiance, tout en sachant qu’elle doutera et qu’elle n’aura confiance qu’en lui… de cette manière elle lui reviendra. C’est très manipulateur.

Comment se sont passés les tournages avec Sarah Paulson étant donné que vos scènes sont si sombres et dures?

QUINTO:   J’adore Sarah, c’est une super actrice. Nous sommes amis depuis un bon moment. Souvent l’amitié se développe quand on joue ensemble et que l’on se découvre. Comme nous nous connaissions déjà, la relation entre Sarah et moi est plus forte, il y a une confiance implicite, nous nous comprenons. Et nous sommes plus en mesure de jouer nos scènes de manière détendue et sans gêne. Quelle que soit la scène, quand deux acteurs doivent travailler ensemble, ils doivent créer un lien. De manière générale, j’adore travailler avec les autres acteurs. Je trouve Sarah exceptionnelle dans cette série. Elle est parfaite dans son personnage, elle le fait évoluer à merveille. J’aime travailler avec elle.

Maintenant que le public connait votre secret, allez-vous creuser un peu plus dans la psychose et nous montrer comment il en est arrivé là?

QUINTO:   Bien sûr! Le titre du prochain épisode parle de lui même: "Les origines de la monstruosité", et il vont plonger au coeur de plusieurs personnages. Beaucoup de choses vont devenir plus claires et encore plus troublantes, dans les deux prochaines semaines…

Le Dr Thredson était juste une ruse, ou y-a-t’il une partie de votre personnage qui se croit psychiatre?

QUINTO:   Je pense qu'il croit vraiment être psychiatre. Un psychopathe est capable de dissocier plusieurs identités. Je pense que c’est un pro pour changer de personnalité. Il a un bon niveau, des connaissances et de l’instinct. Ses personnalités sont ainsi, il aurait pu devenir quelqu'un d'autre, si les choses avaient été différentes, si ses traumatismes avaient été mieux gérés.

Comment le docteur choisit il ses victimes? Pourquoi elles?

QUINTO: Vous en découvrirez beaucoup plus à ce sujet dans les semaines à venir, je ne vais pas gâcher la surprise en vous le révélant. C'est un traumatisme de son enfance qui le pousse à choisir ses pauvres victimes.

Que pensez-vous de la réaction des fans à la grande révélation?

QUINTO: Je n'ai vu pour le moment que des réactions enthousiastes et chaleureuses, mais je ne suis pas à l'abri de réactions moins tendres. Tout va très vite et l'on voit beaucoup de choses sur les réactions grâce à Twitter...  J'espère que les gens suivront avec plaisir la suite.

Allons-nous savoir si le Dr Thredson est toujours le Bloody Face?

QUINTO:   Bien sûr. Je viens de lire le prochain épisode, l’ambiance sera bizarre et froide. Cette histoire est vraiment bien gérée, et bien écrite . Toutes les questions que les gens peuvent se poser auront bientôt une réponse. C’est ce que je me suis dit après avoir lu ce script. 

Ayant déjà été impliqué dans la saison 1, est-ce que Ryan Murphy et Brad Falchuk, vous permettent de participer à l’écriture et à l’évolution de votre personnage dans cette seconde saison ?

QUINTO:   J’ai eu quelques conversations avec Ryan et Brad, avant que nous commencions. Je leur ai parlé de mes idées, mais une fois qu’ils sont lancés, tout va très vite et les histoires prennent vie. Ils sont le moteur de cette série.

Vous avez joué des personnages très différents Sylar, Spock et maintenant le Dr Thredson. Quelle a été votre personnage favori et le plus amusant à jouer?

QUINTO: C'est une bonne question. J'ai l'impression que chacune de mes expériences a été unique. Ces 6 dernières années ont été très enrichissantes et épanouissantes. Il est dur de choisir un personnage favori… Ils se complètent d’une certaine manière. Je vieillis et je me pose plus, j’aime bien jouer le Dr Thredson, mes expériences passées m’aident à le jouer au mieux. Plus je vieillis, plus j’approfondis mon travail et plus mes expériences sont nombreuses. J'essaie juste de faire du bon travail et d’être bien entouré. Pour le moment je n’ai rien a redire, je suis ravi!

Vous reconnait-on plus dans la rue maintenant?

QUINTO: Au fil des années les gens m’ont de plus en plus remarqué. Quand je rencontre des fans, je m'efforce de répondre à leurs questions, qu’ils me parlent de séries, de mes projets… ou de sujets plus généraux tels que la politique… je réponds avec un grand plaisir.

Que pensez vous des autres personnages, des intrigues?

QUINTO:   J’aime beaucoup l’histoire de Kit, Evan Peters est un acteur génial. Lily Rabe qui est possédée par le diable, c’est excellent. Et elle joue son rôle à la perfection. Et je ne peux pas détacher mes yeux de Jessica Lange, son tempérament est envoûtant. J'adore travailler sur cette série. J’aimerais jouer plus avec James Cromwell. Nous ne nous sommes jamais vraiment croisés… il y a peut être une histoire à creuser là dessous...

Quelle est la difficulté physique dans votre rôle?

QUINTO: C’est une question intéressante. Nous avons tous dû travailler beaucoup pour cette série, que ce soit Chloe Sevigny dont le personnage est amputée des jambes, ou Sarah Paulson dont le personnage subit des électrochocs et toutes les scènes de meurtres ou de tortures... Nous avons tous la capacité de comprendre la différence entre fantasme et réalité, à faire semblant, différencier la vie de notre travail. Malgré tout, nos corps réagissent. Une scène dure qui demande beaucoup d’énergie et de mental fatigue beaucoup le corps. Nous devons prendre soin de nous. Il faut s’entretenir quand on est acteur, il faut savoir se bouger. Pour ce personnage je me donne à fond, je suis très content d’être capable de faire toutes mes scènes.

Quand vous avez signé pour le rôle, pensiez vous que la série marcherait autant?

QUINTO: Non, je ne savais pas. Le premier choix que j’ai fait était Star Trek et cela avait très bien fonctionné pour moi. Donc, quand Ryan a appelé et m'a demandé, nous en avons parlé, j’avais plusieurs idées pour des shows tv. Mais la proposition de Ryan était trop alléchante et ma décision est devenue claire. 

Comment l'asile lui-même vous aide à rentrer dans le personnage?

QUINTO: Les designers et les créateurs de la série ont su créer un lieu parfait, avec cette sensation d'oppression, de rendre l’environnement si réel et cela n’est pas fini... il y a encore d’autres lieux. L'asile lui-même est superbe, la salle d'hydrothérapie, et la boulangerie, toutes les cellules et les bureaux, donnent ce sentiment institutionnel. Je suis allé à l'école catholique, et je retrouve la même ambiance. Je suis vraiment ébloui par le travail de l'équipe créative derrière cela, parce qu'ils font un travail remarquable.

Comment vous préparez vous pour jouer vos scènes, votre personnage n’est vraiment pas facile à jouer… ?

QUINTO:  Cela dépend de la scène. Il y a différents niveaux de préparation pour les différentes scènes et différents types de travail, j'ai donc une combinaison de choses que je fais. J'ai l'habitude de simplement trouver un peu de solitude et un peu de calme,dans un coin isolé. J'écoute beaucoup de musique, si j'ai besoin d'entrer dans un espace particulier. Le plus important pour me concentrer, c'est d'être au calme et détendu. Je pense que c'est important. Mon personnage n'est pas facile à jouer mais c'est ce qui me motive, j'aime lui donner vie en explorant plusieurs facette de sa phychologie.J'adore jouer ce personnage, mais il a aussi toute cette cruauté qui n'est pas facile à gérer.... c'est peut être la partie la plus difficile du rôle. 

Allez-vous revenir pour la saison 3?

QUINTO: La série est reconduite pour une saison 3. C’est super de faire partie de cette aventure! Je n’ ai pas encore parlé avec Ryan Murphy de ses projets pour la saison 3. J'aime mon travail et j’adore travailler avec cette équipe. Pour le moment, je suis juste concentré sur la saison 2 et la suite de mes projets.

Une bonne histoire d’horreur pour vous, c’est quoi?

QUINTO: Je pense que les histoires sur la société reflètent nos plus grandes peurs, plus que les histoires d'horreur. C’est en quelque sorte ce que nous faisons avec cette série: nous parlons de sujets de la société moderne, à travers d’autres points de vue. Je pense que c’est ceci qui rend la série vraiment effrayante. Les intrigues de nos personnages sont réelles... et cela peut faire peur…   

Comment expliquez-vous la réussite des séries et films d’horreur sur le câble, et que pouvez vous apprendre de ceux-ci?

QUINTO: Une des leçons à retenir, c’est qu’il faut sans cesse repousser les limites. Les shows TV ont aussi beaucoup d’idées. Les faits de société nous inspirent beaucoup, il y a un sentiment d’anxiété collective. L’équilibre environnemental, politique, financier… la précarité est partout. Les meilleurs créateurs de film d’horreur se servent de cette peur primale. Les séries et les films peuvent être si audacieux, graphiques, sans compromis et sans faille pour faire monter l'anxiété collective. D’un côté c’est passionnant, mais effrayant quand on se dit que cela reflète notre société…

Pensez vous que les scénaristes vont trop loin parfois?

QUINTO:  Ils réfléchissent bien avant de faire les choses. Ryan est sensible et toujours à la recherche de l’équilibre dans ses séries. Il ne veut jamais aller dans les extrêmes. Le processus pour finaliser une série est complexe, on passe par plusieurs étapes et tout est étudié pour ne pas aller trop loin et équilibrer les choses, Ryan y veille à chaque étape. Et il est intransigeant, il ne fait pas les choses pour faire de l’audience, il les fait par plaisir et du coup il les fait bien, il est très consciencieux.

Y-a t’il une ligne que vous ne voulez pas franchir au niveau des scènes d’horreur?

QUINTO:   C'est drôle que vous me posiez cette question. J’ai lu le prochain épisode et je me suis posé exactement cette question. Si il y a une ligne à ne pas franchir, je n’y suis pas encore arrivé je pense. Cette série est bien dirigée et toujours dans le respect. Je me sens toujours soutenu dans cette série et c’est ça le plus important: le professionnalisme et la confiance..

Comment décririez-vous l’évolution des films d’horreur?

QUINTO: Il y a eu récemment des nouveaux styles dans l’horreur, notamment avec le succès de films à petit budget comme Paranormal Activity. Ma société de production produit des films d'horreur (à petit budget) nous avons les images, nous en sommes au montage. On peut faire très bien et très effrayant avec peu, et moins bien avec un plus gros budget tout dépend... Les studios s’adaptent aux périodes, on voit plus de films d’horreur depuis que les séries TV de ce genre marchent bien. Encore une fois, il y a tous les styles: idées innovantes, ou reprendre les ficelles des bons vieux film d’horreur… Je suis vraiment content de jouer dans une série qui permet de créer encore plus d’histoires et qui inspire les autres. 

Vous avez une société de production, quels sont vos projets?

QUINTO: J’adorerais diriger, passer derrière la caméra, mais je n’en suis pas encore là. J’ai besoin d’être toujours en activité, d’agir, d’avoir de nouveaux projets. Avec ma société de production j’apprends, c’est une entreprise où l’on trouve un ensemble de compétences distinctes et je me renseigne sur tout. J’aime relever des défis et j’aime les réussir, je vais faire tout mon possible pour continuer à faire marcher cette entreprise. 

Y a t’il un rôle que vous rêvez de jouer?

QUINTO: Je ne me suis jamais poser la question, car dans mes précédents rôle jamais je n’aurais imaginer que ces personnages m’apportent autant, je ne regrette pas les choix que j’ai fait, ils ont tous été bénéfiques pour ma carrière. Je garde une grande ouverture d’esprit et je fais mes choix de manière réfléchie et intelligente. Avec ma société de production, c'est un peu différent, je pense plus aux détails techniques. Je sais dans quelle direction je veux aller et je veux rester créatif... Nous verrons ce que cela donnera…

 

Traduction : Ayerin pour American Horror Story-Hypnoweb

Ecrit par Ayerin 
Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne FX Networks

906 : Episode 100 (inédit)
Mercredi 23 octobre à 22:00

Logo de la chaîne Canal+ Séries

906 : Episode 100 (inédit)
Vendredi 25 octobre à 22:55

Logo de la chaîne FX Networks

907 : The Lady in White (inédit)
Mercredi 30 octobre à 22:00

Logo de la chaîne Canal+ Séries

907 : The Lady in White (inédit)
Vendredi 1 novembre à 22:55

Logo de la chaîne FX Networks

908 : Rest in Pieces (inédit)
Mercredi 6 novembre à 22:00

Logo de la chaîne Canal+ Séries

908 : Rest in Pieces (inédit)
Vendredi 8 novembre à 22:55

Logo de la chaîne FX Networks

909 : S09E09 (inédit)
Mercredi 13 novembre à 22:00

Logo de la chaîne Canal+ Séries

909 : S09E09 (inédit)
Vendredi 15 novembre à 22:55

Logo de la chaîne FX Networks

910 : S09E10 (inédit)
Mercredi 20 novembre à 22:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne FX Networks

905 : Red Dawn (inédit)
Mercredi 16 octobre à 22:00
1.09m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne FX Networks

904 : True Killers (inédit)
Mercredi 9 octobre à 22:00
1.29m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne FX Networks

903 : Slashdance (inédit)
Mercredi 2 octobre à 22:00
1.34m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne FX Networks

902 : Mr. Jingles (inédit)
Mercredi 25 septembre à 22:00
1.49m / 0.7% (18-49)

Logo de la chaîne FX Networks

901 : Camp Redwood (inédit)
Mercredi 18 septembre à 22:00
2.13m / 1.0% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Taissa Farmiga dans une nouvelle série d'horreur!

Taissa Farmiga dans une nouvelle série d'horreur!
La plateforme Quibi a donné son feu vert pour la série d'horreur 50 States of Fright, créée et...

Calendrier d'octobre

Calendrier d'octobre
Avez-vous vu le calendrier d'octobre 2019 spécialement réalisé par quimper pour le quartier ? >> Le...

Calendrier de septembre

Calendrier de septembre
Un grand merci à quimper qui a réalisé le calendrier du mois de septembre ! Vous pouvez le voir en...

Nouveau design

Nouveau design
On fête l'arrivée de la nouvelle saison ce soir avec un design 100% "1984" signé serieserie ! Nous...

Plongez-vous dès ce soir en 1984 avec la saison 9!

Plongez-vous dès ce soir en 1984 avec la saison 9!
Intitulée 1984, la 9e saison de American Horror Story arrive aujourd'hui, 18 septembre, sur...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

langedu74, 18.10.2019 à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

pretty31, Avant-hier à 12:46

Plus que deux chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards sur HypnoClap

juju93, Avant-hier à 17:48

Encore 3 jours pour voter à la 3ème catégorie des L d'or (awards) de The L Word : personnage secondaire masculin. Oui nous avons aussi des hommes !

ophjus, Avant-hier à 19:50

Bonsoir, un nouveau sondage est sur le quartier Reign, pas besoin de connaître la série !

chrismaz66, Hier à 12:11

Bonjour, 2 nouveaux sondages Kaamelott et Torchwood, l'un des 2 est drôle ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site